Un fragment musical datant de 5 000 ans trouvé en Galilée

Israpresse. Crédit photo: Anna Kaplan/ Flash90.

Un fragment archéologique datant d’il y a 5 000 ans, montrant un joueur de lyre assis aux côtés de deux femmes debout, est la représentation musicale la plus ancienne trouvée en Israël, selon une nouvelle interprétation de la trouvaille.

Les archéologues, qui ont découvert la pièce dans les années 1970 en Galilée, pensent désormais que la scène montre la partie musicale d’un rituel du « mariage sacré » entre le roi mésopotamien et une déesse, il y a 5 000 ans. L’image montre l’intermède musical du rite matrimonial entre le roi et la déesse, selon les archéologues.

La cérémonie aurait été longue, avec un banquet accompagné de musique et de danses. « C’est la première fois qu’il est possible d’identifier un personnage jouant d’un instrument sur une empreinte du sceau du troisième millénaire avant l’ère commune », a déclaré l’Autorité des Antiquités d’Israël.

Les archéologues présenteront leurs conclusions jeudi, au nom de l’Autorité des Antiquités d’Israël et de l’Université hébraïque de Jérusalem.

Retrouvez Tout Israël sur Facebook

Sarah Lalou Lessing

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s