Yom Hashoah: Israël se souvient

Ecrit pour IsraPresse le 15 avril 2015

Accès direct sur IsraPresse

La  journée du souvenir de la Shoah, Yom Hashoah, sera commémorée dès mercredi soir, jusqu’à jeudi soir en Israël, pour que le pays se souvienne des 6 millions de Juifs exterminés durant la Seconde Guerre mondiale.

La journée de Yom Hashoah a été légalement instituée par la Knesset en 1959. Initialement introduite par le Parlement israélien en 1951 comme le « Jour de la Shoah et du soulèvement du ghetto », la journée a ensuite pris le nom de « Yad Vashem » en 1953, avant qu’une loi ne promulgue définitivement le nom actuel de la « Journée du souvenir pour la Shoah et l’héroïsme ».

Aujourd’hui, 193 000 survivants de la Shoah vivent en Israël.

Dès 1988, la Marche des Vivants (en opposition à la Marche de la Mort de la Shoah) a été instituée chaque année à Auschwitz en Pologne. Cette marche pour la vie est l’occasion pour des milliers de Juifs du monde entier et des écoliers israéliens de marquer le souvenir des martyrs.

Jeudi à 10h00, une sirène retentira dans tout le pays durant deux minutes. Pendant ce temps, les Israéliens arrêteront leurs activités pour se recueillir en silence.  La loi oblige également tous les restaurants, cafés, ainsi que la plupart des établissements publics à fermer durant cette journée de recueillement. Les chaînes de télévision et de radio diffuseront en continu des documentaires portant sur la Shoah et retransmetteront les plus importantes cérémonies de commémoration du pays.

Le mémorial de la Shoah, Yad Vashem, à Jérusalem prévoit une cérémonie commémorative jeudi matin à 10h, sur la place du ghetto de Varsovie, en présence notamment du président Reouven Rivlin, du Premier ministre Binyamin Netanyahou, du président de la Knesset Yuli Edelstein, du maire de Jérusalem Nir Barkat, de 2 500 survivants de la Shoah et de soldats de Tsahal.

La cérémonie de dépôt de gerbes fera ensuite place à la lecture des noms des victimes des camps, à des chansons, et à la prière du Kaddish pour les morts.

Une cérémonie de lecture des noms, appelée « Chaque personne porte un nom », est en outre prévue à la Knesset. La lecture des noms, particulièrement touchante puisqu’elle humanise les chiffres a également lieu dans plusieurs autres cérémonies à travers le pays.

Plusieurs cérémonies francophones seront également organisées, notamment à Netanyah à 9h15 devant le mémorial de la déportation au Centre mondial du judaïsme tunisien, ou encore aussi à Roglit (Mémorial de la déportation des Juifs de France) dans la forêt de Bet Shemesh à 9h45 en présence des consuls et de l’ambassadeur de France, ainsi que d’Arno Klarsfeld. La cérémonie organisée par Aloumim, l’Association des enfants cachés en France pendant la Shoah aura également lieu à Roglit, à partir de 13h45, en présence d’écoliers israéliens et d’une délégation de descendants de Justes français.

Retrouvez TOUT ISRAËL sur Facebook

Sarah Lalou Lessing

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s