Le milliardaire franco-israélien Patrick Drahi sur le point de racheter SFR

Article écrit pour le Jerusalem Post – Edition française

Publié dans l’édition du 19 mars 2014

Sarah Lalou

Le patron de Numéricâble et de la chaîne i24News vise désormais le géant français SFR Vivendi.

Le principal actionnaire de Numéricâble vient de damer le pion à Martin Bouygues, et est entré dans la compétition pour racheter SFR Vivendi. Travaillant avec une équipe d’experts qui l’a aidé à construire un empire dans le domaine du câble et de la télévision, Drahi a délibérément tenu à garder un profil bas. Cet homme discret a rencontré plusieurs ministres afin de leur présenter son projet concernant le second groupe télécoms de France, qui emploie plus de 9 000 personnes.

« Patrick a travaillé sur ce projet pendant des années », a expliqué Jérôme Yomtov, cadre chez Numéricâble, ajoutant : « Il était très calme ».

1903JFR26

Article publié, Jerusalem Post

Né à Casablanca au Maroc en 1963, Patrick Drahi arrive à Montpellier à 15 ans avec ses parents profs de mathématiques.

Rapidement, il se distingue dans les domaines scientifiques, et enchaîne Maths spé, l’école Polytechnique, puis se spécialise dans les télécoms. Patrick Drahi commence sa carrière chez Philips, puis est embauché par UPC, filiale européenne de Liberty Global, de l’Américain John Malone, qui devient son modèle. Patrick Drahi se met ensuite à son compte et commence à racheter de petits câblo-opérateurs. En France, il bâtit Noos, qui deviendra Numéricâble, poids lourd du câble. Il poursuit également ses opérations à l’étranger, en Belgique, au Portugal, en Suisse, en Israël ou en République Dominicaine. Son premier achat en dehors de la France est la compagnie israélienne HOT.

Israël devient très rapidement sa deuxième patrie, où il est connu dans le monde des affaires et des philanthropes.

Retrouvez TOUT ISRAËL sur Facebook

L’année dernière, il fonde i24, une chaîne d’information en continue basée en Israël, diffusant des programmes en français, en anglais et en arabe. C’est cette bataille pour le média israélien qui le fait revenir en France. Avec l’entrée en Bourse de Numéricâble en novembre, puis d’Altice fin janvier qu’il a créé en 2001, Patrick Drahi prépare les conditions pour son offre de rachat du colosse SFR. Il a également fait cette année son apparition au 14e rang du classement des plus grosses fortunes françaises du magazine Forbes, avec 6,3 milliards de dollars.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s