Libération des 26 prisionniers palestiniens : les détails du processus

Le Service pénitentiaire israélien a entamé hier soir, lundi 12 août, les préparatifs de la libération des 26 prisonniers palestiniens, dans le cadre de la reprise des pourparlers de paix entre Israël et les Palestiniens.

Selon les responsables du Service pénitentiaire israélien, la sortie de ces terroristes aura lieu 48 heures après la publication de la liste, dans la nuit de mardi à mercredi.

Une source israélienne a déclaré que les prisonniers seront escortés dans deux prisons différentes, probablement dans le sud d’Israël, et seront surveillés jusqu’au croisement de Beitunia, où ils seront libérés dans les territoires disputés.

Un autre convoi partira pour le passage d’Erez, où 14 prisonniers seront libérés dans la bande de Gaza.

Avant leur libération, les prisonniers passeront par un processus d’identification, un examen médical et un entretien avec le directeur et le personnel de la prison.

Il est encore trop tôt pour savoir si les prisonniers seront tenus de signer un engagement promettant de ne pas poursuivre les attaques contre Israël, comme il a souvent été fait auparavant.

« Ce n’est pas la première fois que nous libérons des prisonniers. Nous en avons déjà libéré des centaines, et nous avons de l’expérience », a affirmé une source du Service pénitentiaire israélien.

Les Palestiniens regrettent de leur côté de n’avoir pas reçu la liste des noms des prisonniers libérés.

« Ils nous ont donné les chiffres, pas les noms » a déclaré une source palestinienne.

Hier, des scènes de joie et de dance ont animé les territories disputés et la bande de Gaza, à l’annonce de la libération des prisonniers.

En Israël, des manifestations ont eu lieu, et les familles endeuillées se sont mobilisées en peignant leurs mains en rouge, symbolisant le sang israélien sur les mains des prisoniers palestiniens en route pour la libération. Les familles des victimes de ces 26 terroristes sont meurtries par la nouvelle de leur libération.

Retrouver TOUT ISRAËL sur Facebook et suivre les articles

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a ordonné aux gouverneurs palestiniens des territoires disputés d’organiser des réceptions officielles pour accueillir les prisonniers dès qu’ils arrivent chez eux.

Sarah Lalou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s